S’il est encore tôt pour en mesurer toutes les évolutions, la crise sanitaire actuelle a un impact certain sur le marketing digital des entreprises. Face aux nouvelles tendances de consommation digitale, de nouvelles stratégies se mettent en place : suivons le mouvement !

Le constat : un changement des habitudes

Les confinements et la généralisation du télétravail ont eu un impact majeur sur les volumes de navigation sur le web. Commerce en ligne, divertissement, information… si ce n’était pas déjà le cas, tout est devenu digital.

Du côté des internautes, plus de navigation

Avec la paralysie du « monde réel » – « In Real Life » -, le monde du digital nous a servi de fenêtre vers l’extérieur. Avec le confinement, les comportements face au web ont évolué : recherche d’informations sur le virus, divertissement pour « penser à autre chose », achat en ligne pour subvenir à ses besoins en toute sécurité… les internautes se sont faits toujours plus nombreux, et les comportements de consommation en ont été modifié.

Le commerce en ligne a observé une croissance de plus de 10%, alors que la vente en boutique a subi une perte de 13%[1]. Le besoin de digitalisation s’est aussi fait sentir au-delà de l’e-commerce, dans de très nombreux secteurs, dont la prestation en ligne avec des demandes croissantes vers les plateformes de streaming – Netflix, Amazone Prime…-, les formations en ligne, le coaching et le sport…

Les premiers contacts, les demandes d’infos, les formulaires remplis et le nombre d’inscriptions aux newsletters ont connu une hausse spectaculaire, ainsi que les taux de conversion.

Alors que pour certains secteurs – comme le sport par exemple – le marketing digital pouvait être un peu délaissé, les entreprises ont alors dû réorienter leur stratégie pour se réadapter au plus vite.

Du côté des entreprises, moins de budget Marketing

Si certains secteurs ont vu leur chiffre d’affaires grandir pendant la crise, la majorité des entreprises, en situation de crise, a dû réduire ses dépenses. Les premières réductions de budget ont donc été appliquées à la communication et au marketing. Les actions de création de contenu ou de publicité ont été réduites.

Les entreprises se sont tournées vers un marketing beaucoup moins onéreux.  

Moins de budget… mais une meilleure stratégie : tous nos conseils !

Internautes plus nombreux, digitalisation des comportements d’achat… mais moins de budget : l’évolution du marketing digital nous propose aujourd’hui une véritable opportunité, à saisir d’urgence. Plus que jamais, il est temps de surfer sur la vague du digital : voilà tous nos conseils pour une stratégie ciblée et efficace.

  • Garder le rythme

Les visiteurs sont plus que jamais présents sur la Toile : ce n’est pas le moment de cesser vos actions de marketing et de communication ! Conservez une certaine continuité en proposant de l’information, de l’expertise, des contenus distrayants… pour capter un maximum de visiteurs.

  • Rester en contact

C’est aussi le moment pour garder le contact avec vos clients. En marketing, on estime que l’acquisition d’un nouveau client coûtera deux fois plus cher qu’un client fidèle : resserrez donc le lien avec vos meilleurs clients, créez un lien privilégié, personnalisé, pour fidéliser. Vous le connaissez bien : restez présents à ses côtés par des actions bien ciblées.

  • Simplifier le parcours du client

De la photo qui séduit sur Instagram à l’acte d’achat, l’enjeu du parcours client reste toujours le même : arriver à destination. Apprenez à mieux connaître les étapes suivies par le client pour qu’il y ait « transformation ». Celles-ci doivent être claires et précises, et surtout, simples. Rien ne sert de se perdre en newsletters, inscriptions en ligne, formulaires de demandes… lorsque le parcours est trop complexe, le client est perdu et va voir ailleurs : la concurrence digitale est de plus en plus rude, soyez vigilants !

  • Se faire remarquer

Les concurrents sont nombreux, les visiteurs naviguent de site en site… démarquez-vous, faites-vous remarquer – en bien, bien sûr !-. Vidéos inspirantes, quizz ludiques, livres blancs pédagogiques… exploitez les formats les plus adaptés à vos supports digitaux et à la cible : quelle est sa demande ? Gardez l’œil ouvert sur ce que font vos concurrents les plus influents, et laissez parler votre créativité !

La réponse marketing à la crise sanitaire sera digitale ou ne sera pas ! Sans forcément beaucoup de budget à y consacrer, il s’agit avant tout d’avancer prudemment, mais surement.

Pour des conseils personnalisés, n’hésitez pas à me contacter.


[1] https://ads-up.fr/blog/impact-covid-marketing-digital/